Ralentissement et arrêt du transit digestif chez le lapin
Mise à jour : 15/07/2017

Le ralentissement ou l'arrêt du transit du lapin, également nommés iléus, est l'un des motifs les plus fréquents de consultation. Ce problème nécessite une prise en charge rapide car il peut entraîner une dégradation de l'état général du lapin et même sa mort.

Les symptômes de ralentissement du transit

En général, le premier symptôme repéré par le propriétaire est le refus de s'alimenter. C'est alors qu'il vérifie le bac à litière et se rend compte qu'il y a peu ou pas de crottes. Le lapin est prostré et grince parfois des dents. Le lapin peut également adopter des positions de sieste inhabituelles. L'arrêt du transit digestif peut être progressif ou brutal. Dans les deux cas, il peut être fatal. Lorsqu'il est progressif, on remarque une diminuation de la taille et/ou du nombre de crottes. Elles peuvent également prendre des formes diverses.

Les causes de ralentissement

En dehors de l'ingestion de corps étrangers ou d'aliments nocifs pour le lapin (mousse de canapé, poils, caramel, fibres de tapis...), les principales causes sont, comme toujours, le manque d'exercice et une alimentation trop pauvre en fibres et eau. Le confinement en cage est une fois encore responsable en empêchant le lapin de bouger et se dépesner autant qu'il le devrait. L'alimentation industrielle, souvent de très mauvaise qualité, doit être remplacer par une alimentation naturelle qui apporte des bonnes fibres et de l'eau, via le foin et la verdure. Les friandises industrielles,riches en sucre et miel, favorisent également la prolifération des bactéries dans le système digestif et entraînent la formation de gaz.

Un autre problème de santé causant une gêne ou une douleur peut entraîner un ralentissement du transit secondaire : problème urinaire, respiratoire en premier lieu.
Un traumatisme causant une vive douleur entraîne souvent une anorexie qui aboutit à un ralentissement, s'il l'on entreprend pas de gaver le lapin et de traiter correctement la douleur.
Une impossibilité de s'alimenter du fait d'un problème dentaire, va également entraîner anorexie et ralentissement du transit. Là encore il faut rapidement traiter le problème denatire et la douleur.
L'importante ingestion en période de mue favorise aussi les ralentissements particulièrement si le lapin ne bénéficie que d'une alimentation sèche foin + granulés. Cette accumulation de poils est appelée trichobézoard. l'un des signes précurseur est la présence de crottes en chapelet. Un brossage régulier ainsi que des papaya tablet permettent de limiter ce problème, surtout chez les lapins angoras.

Les mesures d'urgence

Vous devez bien évidememnt prendre rendez-vous en urgence chez le vétérinaire. En attendant le rendez-vous :
- supprimez les granulés si votre lapin à l'habitude d'en manger
- encouragez-le à manger du foin
- encouragez-le à boire et si besoin donnez-lui de l'eau à l'aide d'une seringue sans aiguille
- tentez de lui faire faire un peu d'exercice.
- si vous avez un jardin ou un balcon, une sortie peut être bénéfique.

Prise en charge et traitement

Afin de poser un diagnostic, votre vétérinaire vous posera de multiples questions sur l'environnement, l'alimentation et les antécédenst de votre lapin. Il réalisera géalement un examen complet. C'est à dire une palpation de l'abdomen mais également un examen de la totalité de la dentition. A cela s'ajoute géénralement une radio de l'abdomen afin de vérifier la présence de gaz ou de d'aliments et de poils dans le système digestif.
Si l'état général de votre lapin est très mauvais, une prise de sang peut s'ajouter pour vérifier l'état d'autres organes comme le foie et les reins. En fonction des résultats, uen échographie du foie peut être réalisée.
Si l'origine du problème est dentaire, un limage sous anesthésie est effectué.

Des médicaments vont être precrits pour dynamiser le système digestif et le faire repartir, mais aussi pour traiter la douleur. En cas d'échec, une chirurgie peut être envisagée.
Retour à la normal de la taille des crottes après un ralentissement :