Les bases de la cohabitation
Mise à jour : 25/08/2017

Faire cohabiter plusieurs lapins ou un lapin avec d'autres animaux n'est pas toujours chose facile, c'est parfois même impossible. Avant de vous lancer dans l'aventure, assurez-vous de bien comprendre les réactions de vos lapins. Consultez les articles de la rubrique comportement pour apprendre à décripter leur langage. Bien comprendre votre premier lapin est la clef de la réussite du travail de cohabitation.
Je vous déconseille fortement d'adopter un second lapin alors vous ne comprenez pas le comportement du premier et ne parvenez pas à le gérer. Un second lapin n'a que très peu de chances de régler le problème, il peut même tout aggraver.
De même, je vous déconseille d'enchaîner les adoptions à un rythme rapide si vous n'avez aucune expérience des lapins.

Les cohabitations impossibles

- La cohabitation avec les rongeurs autres que le cochon d'inde est impossible. Cela peut être dangereux pour le lapin comme pour l'autre rongeur. Certains, comme le rats, sont de redoutables prédateurs.
- La cohabitation avec un furet est elle aussi impossible car le furet est un redoutable prédateur.
ATTENTION : Les furets et les gros rongeurs comme le rat ne doivent pas vivre dans la même pièce que vos lapins. Veillez absolument à sécuriser l'ouverture des portes de leurs cages et enclos car ils peuvent parvenir à les ouvrir s'ils souhaitent attaquer les lapins.
- Deux lapins mâles non stérilisés. Ils vont se battre, s'infliger d'importantes blessures pouvant entraîner la mort du plus faible des deux. Ils cherchent en général à castrer leur adversaire.

Les cohabitations fortement déconseillées

- Deux lapins mâles stérilisés. Tout comme les mâles non stérilisés, ils peuvent s'entretuer même s'ils sont frères. C'est une cohabitation qui, même si elle se passe bien, engendre plus de stress qu'une cohabitation avec un lapin de sexe opposé.
- Deux lapines. Les lapines non stérilisées peuvent se battre aussi férocement que deux mâles. Cette cohabitation est donc fortement déconseillée. La stérilisation ne résoud pas forcément la situation mais elle peut contribuer à l'améliorer.
- lapin(e)s et cobayes.Le cobaye est loin d'être un partenaire idéal pour le lapin. Ils peuvent cohabiter lors de promenades mais une cohabitation totale est fortement déconseillée, ces deux animaux n'ont pas les mêmes besoins et une cohabitaion peut entraîner de sévères blessures, voire la mort du cochon d'inde. Nous déconseillons donc la cohabitation lapins/cobayes, il faut la réserver aux rencontres ponctuelles. De plus, la bactérie Bordetella bronchiseptica est fréquente chez le lapin mais presque sans danger pour sa santé, elle provoque en revanche de gros problèmes respiratoires chez le cobaye. Un lapin sain peut transmettre la maladie et tuer le cobaye.

Les cohabitations possibles (lapins stérilisés, peu importe la race ou la taille des protagonistes)

- un lapin avec un chien ou un chat.
- Les oiseaux domestiques ou du jardin ? Ces derniers ne cohabitent pas réellement avec les lapins mais sont cependant sans danger s'ils se cotoient ponctuellement dans le jardin ou le logement.

Les cohabitations idéales :

- un lapin et une lapine stérilisés
- un lapin et plusieurs lapines stérilisées

Plusieurs facteurs entrent en jeu :

- le lapin est très attaché à son territoire et supporte très mal les intrus, ce trait de caractère est encore plus développé chez la lapine.
- le lapin a un comportement sexuel développé, à la puberté il devient souvent incontrôlable face à un congénère.
- les lapins peuvent être extrèmement violents entre eux, les griffes ainsi que les dents peuvent occasionner de terribles dégâts allant jusqu'à la mort de l'adversaire.
- les lapins sont très jaloux et possessifs.
- les lapins ont besoin d'instaurer une hiérarchie et pour cela, bien souvent, ils se battent.

Age, race et taille n'ont aucune importance

Deux lapins très différents peuvent tout à fait cohabiter. Aucun de ces facteurs n'est important. La seule chose à prendre en compte c'est que leurs personnalités et leur état de santé soient compatibles.

Règles à respecter

- donner à chacun son espace réservé
- les stériliser AVANT LA PREMIERE RENCONTRE pour diminuer leur instinct territorial
- commencer les rencontres en terrain neutre
- consacrez-y du temps, ça ne se fera pas tout seul
- associer la présence de l'autre lapin à des moments agréables: distribution de gourmandises, câlins etc

Les présentations

Ne placez pas l'enclos du nouveau venu sur le territoire d'un autre lapin, choisissez une pièce neutre si c'est possible.
- Laissez le nouveau venu en enclos et laissez le lapin déjà installé lui rendre visite à travers les grilles, ainsi ils ne seront en danger ni l'un ni l'autre.

- Si le lapin maître des lieux n'est pas agressif vous pouvez passer à la phase suivante.
Caresser longuement chaque lapin pour bien imprégner vos mains de l'odeur de l'autre pour qu'il s'y habitue. Quand vous êtes certains que chaque lapin est bien imprégné de l'odeur de l'autre, allez dans une pièce neutre pour organiser la rencontre. L'endroit que vous chois .Choisissez un petit espace pour ne pas avoir à courrir après les lapins s'ils se battent. Si les lapins s'affrontent immédiatement criez NON arrêtez tout de suite, s'ils s'ignorent poursuivez. Criez non dès que le lapin le plus agressif commence à s'énerver et repoussez le. Si la tension monte arrêtez.

- Si un des deux lapins est très dominateur (en général celui qui est déjà dans la maison)il va falloir à la fois le rassurer sur sa place de dominant et à la fois lui faire comprendre qu'après tout le chef des lapins ce n'est pas lui mais vous. Mais il faut aussi apprendre à gérer son agressivité
- Un vaporisateur d'eau peut vous aider à calmer le plus agressif lors de bagarres mais c'est avant tout vous qui devez jouer les arbitres et empêcher la violence.

Les différents scénarios possibles

- le coup de foudre : ça arrive surtout entre 2 lapereaux ou entre un mâle et une nouvelle lapine. Dans ce cas là, les lapins cohabitent parfois dès le premier jour de travail de cohabitation.
- l'indifférence : très fréquent. Les lapins semblent vaquer à leurs ocupations sans s'intéresser à l'autre. C'est très positif puisque ceci indique qu'ils sont d'accord pour cohabiter. Ils vont être simples colocs avant de filer le grand amour.
- l'amitié entre lapins de même sexe : si aucune bagarre n'a lieu, vous pouvez les laisser ensemble en votre présence mais pas en votre absence surtout si l'un d'eux est ado, il peut à tout moment tenter d'inverser les rôles de dominance.
- ils passent leur temps à se grimper dessus : laissez faire si le dominé ne semble pas dérangé par ce comportement, ne laissez pas faire si ça tourne régulièrement à l' affrontement. Ne laissez pas un mâle grimper sur un autre mâle, ils peuvent se battre et vouloir se castrer. Séparez les couples, s'ils ne sont pas stérilisés car dès 3 mois ils peuvent être fertiles!
- ils se poursuivent sans arrêt : si ça reste dans le domaine du jeu et que le "poursuivi" n'a pas peur du "poursuivant" ça ne pose pas de problème. Si le lapin poursuivi est effrayé arrêtez tout de suite. Faite une pause avant de reprendre les présentations. Félicitez-les, rassurez-les, finissez sur une note positive !
- ils se battent : séparez-les immédiatement, ils peuvent gravement se blesser ou se tuer . Espacez les rencontres et rassurez-les au maximum. Deux lapins qui se battent peuvent finir par s'entendre mais il faudra faire preuve de beaucoup de patience et réaliser un véritable travail de cohabitation. Ne comptez pas sur les lapins pour faire preuve de bonne volonté ! Ne comptez pas non plus sur le temps. Vous devez vous investir sérieusement dans ce travail.

Rappelez-vous qu'il n'y a pas de recette miracle, et qu'une bonne cohabitation peut prendre des mois si au départ les lapins ne veulent vraiment pas cohabiter. Pendant tout ce temps, il vous faudra passer au moins 20-30 minutes par jour à travailler avec eux.

Vous trouverez dans mon livre des conseils détaillés pour toutes les situations de cohabitation difficile.