Faire la cueillette pour son lapin
Mise à jour 16/08/2017

Qu'est-ce que la cueillette ?

La cueillette est un bon moyen de nourrir un lapin gratuitement en récoltant des herbes qui poussent naturellement et sont souvent considérées comme "mauvaises herbes". Nos ancêtres la pratiquaient au quotidien mais nous avons peu à peu délaissé ce moyen de se nourrir au profit des marchés puis des supermarchés. Seule la cueillette des champignons, ou celles des baies pour les amateurs de confitures, sont restées très populaires. Beaucoup d'entres nous aujourd'hui sommes incapable d'identifier une plante sauvage et de plus en plus de personnes font appel à un guide. Cet article est une introduction à la cueillette pour lapins. Il présente les plantes les plus faciles à identifier et qui sont fréquentes même dans les jardins.

Pourquoi faire de la cueillette pour ses lapins ?

En plus d'être totalement gratuite et de permettre de réaliser de belles économies, la cueillette permet d'offrir aux lapins une alimentation parfaitement adaptée à leur système digestif et à leur dentition. C'est l'alimentation idéale à condition de donner 75 à 80% d'herbe et de bien diversifier les autres plantes. Si vous ne donnez pas d'herbe et ne ramasser que du plantain, des feuilles d'arbre et du pissenlit, l'alimentation de votre lapin sera totalement déséquilibrée.

Existe t-il un risque ?

Le risque principale est bien entendu de confondre une plante comestible avec une plante toxique. C'est pourquoi, avant de proposer une plante à votre lapin, vous devez vous former un minimum en feuilletant des guides de plantes ou en vous promenant au jardin botanique. Des stages de cuillette de plantes sauvages pour humains sont également organisés un peu partout en France et conviennent également en partie pour les lapins. Les photos d'illustration présentées ici ne suffisent pas à identifier avec certitude toutes les plantes. Si une plante semble malade, ne la ramassez pas !
En dehors du fait de confondre des plantes et d'intoxiquer votre lapin, le risque majeur est le virus de la vhd1 et son variant vhd2. Votre lapin doit absolument être vacciné pour pouvoir se régaler de plantes sauvages. Vous devez également éviter les zones de cueillette pouvant être souillées par la pollution, l'urine de chien ou mammifères sauvages, le crottin de cheval.

Après la récolte, lavez vos plantes à l'eau vinaigrée. Il suffit d'ajouter 10% de vinagre à l'eau de lavage puis de rincer à l'eau claire.

Où la cueillette est-elle légale ?

La cueillette est interdite sur toute propriétée privée ainsi que dans les réserves naturelles. Dans ce cas, elle est ni plus ni moins assimilée à du vol. En bordure de chemin ou en forêt, vous pouvez faire de la cueillette à condition de ne pas arracher les plantes et de ne pas couper toute une zone ni détruire tout un plant. La plante doit pouvoir se régénérer rapidement. Evitez les bords de routes, d'usine, ou les bordures de potager car ils peuvent avoir été traités avec des produits chimiques.
Si vous vivez en ville et que des amis ont un jardin vosu pouvez vous contenter de les aider à désherber en faisant de la cueillette chez eux, j'ai ajouté à la liste des plantes cultivée dans les jardins. S'ils ont un potager, vous pouvez également cueillir les parties que les humains ne consomment pas : fanes de carottes, feuilles de raids, feuilles de navet, feuillage de haricot ou de courge... Quelques uns figurent dans cette liste.

Est-ce que je dois faire la cueillette tous les jours ou puis-je la conserver ?

Tout dépend de l'usage que vous souhaitez en faire. Si votre but est de remplacer les légumes du marché, alors il faut donner le produit de votre cueillette frais. Si vous ramassez des plantes, des feuilles d'arbres ou des fleurs pour faire des friandises, vous pouvez les faire sécher et les conserver dans des boîtes en métal. Plus les feuilles sont fibreuses et pauvres en eau, plus elles sèchent rapidement. Le plantain est parfait

Quel matériel faut-il prévoir ?

Si vous ne connaissez pas du tous les plantes, emportez iméprativement un guide de la flore sauvage ! Si vous n'en possédez pas, prenez un appareil photo et photograpiez toutes les plantes sur lesquelles vous avez un doute. En rentrant de la cuillette, vous pourrez faire des recherches et s'il s'avère qu'elles sont comestibles, vous pourrez vous appuyer sur ces photos la prochaine fois pour vous guider.
Emportez un panier ou un sac en toile. Evitez le plastique !
Prévoyez de quoi couper : ciseaux, sécateur, couteau selon ce que vous recherchez comme plantes.

Liste des plantes et arbres sans danger :