Au rythme des saisons, le lapin en hiver
Mise à jour : 25/08/2017

A l'arrivée de l'hiver et du froid, beaucoup de questions se posent : Est-ce-que les lapins ont froid ? Faut-il modifier l'alimentation ? Peuvent-ils continuer à sortir à l'extérieur?
Voici quelques éléments de réponse.

Le lapin est-il sensible au froid ?

Le lapin supporte beaucoup mieux le froid que les hautes températures. 15-20° est une température optimale. Les températures plus basses sont tout à fait supportables mais il faut tout de même prendre quelques précautions.
Un lapin qui vit à l'intérieur ne souffrira jamais du froid mais il peut souffrir des courants d'air et des changements brusques de température entre l'intérieur et l'extérieur lors de ses sorties. A partir du moment où vous allumez le chauffage, vous pouvez considérer que l'écart intérieur/extérieur est grand et qu'il peut être risqué de faire sortir votre lapin. Plus un lapin est petit, maigre, avec une fourrure peu épaisse et plus il prend de risques en sortant par temps froid. Un lapin recouvert d'une fourrure extrêmement dense ne craint pas le froid ou le contact avec la neige.
Le dessous des pattes d'un lapin est recouvert d'une épaisse fourrure qui protège la peau des pieds du froid, de l'humidité et des aspérités du sol. Grâce à cette fourrure votre lapin n'aura pas froid aux pieds en marchant sur du carrelage, du béton ou n'importe quelle autre surface froide.


Certains lapins ont le dessous des pieds peu poilu comme les lapins rex, ils peuvent donc être plus sensibles au froid et à l'humidité du sol.
Les lapins aiment souvent jouer les "boudins de porte" et passent leur journée allongés le long des portes. Vérifiez qu'aucun courant d'air ne passe. Le lapin y étant très sensible, il pourrait développer une affection respiratoire.

Faut-il modifier l'alimentation ?

Puisque votre lapin vit dans des pièces chauffées, il est inutile d'augmenter sa ration. Le lapin n'a pas besoin de plus de calories puisqu'il ne subit pas de perturbation climatique.
L'hiver est cependant l'occasion de varier son menu avec des légumes de saison : Rutabagas, panais, carottes, céleri rave, céleri branches, chou vert, chou frisé, choux de Bruxelles, persil, cresson, topinambours, plantain, pissenlits, feuilles de chou fleur, brocoli, chou rave, feuilles de betterave, mâche, endives, persil racine, etc.

Le jardin d'hiver

En hiver, le jardin est souvent laissé à l'abandon, le lapin y sort peu et on y fait moins attention. La plupart des plantes d'hiver sont toxiques pour les lapins : Bais de houx, lierre, vigne vierge, cyprès, laurier rose, buis...
En résumé, il faut faire attention à tous les conifères ainsi qu'aux arbres et arbustes à feuilles persistantes. Les baies du houx et du gui sont très toxiques, il faut privilégier les plants sans baies quand c'est possible. Les fleurs précoces sont elles aussi toxiques : jacinthes, crocus, perce-neige, jonquilles, narcisses... Attention au bulbes que le lapin ne doit surtout pas grignoter !
Certaines plantes sauvages d'hiver restent inoffensives : bruyères, berce commune, Consoude officinale ou Grande consoude, trèfle, tussilage, gaillet croisette, gaillet grateron , mouron des oiseaux, Patience à feuilles obtuses, Angiospermes, séneçon commun, renouée des oiseaux, plantain.
Dès l'automne, le lapin peut se régaler de feuilles mortes et de branchages . Il adore généralement grignoter ces petites "chips" naturelles. Le bruit des feuilles lorsqu'il court, l'amuse aussi beaucoup ! N'hésitez pas à faire profiter votre lapin des belles journées automnales.

N'ayez pas peur des champignons, les lapins n'y touchent pas.

Mon lapin peut-il sortir quand il pleut ou qu'il neige ?

Si votre lapin sort tous les jours, sa fourrure va s'adapter aux températures au fil des saisons et le sortir l'hiver n'est pas un problème. En revanche, si vous adoptez votre lapin en hiver et qu'il a toujours vécu en intérieur, il est préférable d'attendre le printemps pour le sortir. En effet, sa fourrure d'hiver ne sera adaptée qu'à ce qu'il a connu jusqu'ici : des températures clémentes. Elle ne sera pas suffisante pour le protéger de la neige, de l'humidité et du froid.
Un lapin ne craint ni la pluie ni la neige mais beaucoup de lapins de compagnie habitués au confort douillet des canapés et tapis apprécient peu d'être mouillés. D'autres en revanche, s'y amuse avec plaisir.