Jardiner pour son lapin
Mise à jour 23/08/2017

En jardinant pour vos lapins vous leur offrez à la fois une occupation et une source d'alimentation saine, à conditions d'utiliser des produits spécifiques à l'agriculture biologique.
Si vous êtes un jardinier pressé, débutez avec des plants plutôt que des graines. Si, au contraire, vous aimez tout gérer de A à Z, optez pour des semis. Il faudra juste vous y prendre plus tôt et souvent débuter en intérieur. Pensez à faire tremper vos graine 24h avant de les mettre en terre afin de favoriser la germination.

Il ne reste plus qu'à être patient pour que ces pousses deviennent un vrai jardin...

Réaliser un potager pour lapins est bien plus aisé que de jardiner pour les humains. Les lapins aiment avant tous les graminées et les légumes rustiques faciles à cultiver. De plus, ils adorent les "mauvaises herbes". Vous ne désherberez plus, vous ferez de la cueillette ! Ce que vous pourrez cultiver dépend bien entendu de votre surface mais même un simple rebord de fenêtre peut devenir un mini-jardin pour lapins.

Protéger le potager

Le plaisir de jardiner peut être contrarié par la gourmandise des lapins. Ces derniers se soucient peu de savoir si les plants leur sont destinés ou pas, ou si l’heure de la récolte est arrivée. Tout ce qui est à portée de dents est dévoré. Si vous disposez d’un grand potager, quelques dégâts sont tolérables. En revanche, si votre jardin se résume à quelques pots sur un balcon, ou à un carré potager, chaque récolte des lapins signera l’arrêt de vos cultures. Il est donc impératif de protéger tout ce qui peut l’être.

Sur le balcon, la solution idéale est de mettre toutes les plantes non comestibles, ainsi que les semis, en hauteur. Certaines étagères à plantes, en escalier, permettent à vos plantes de profiter d’un maximum de lumière, sans craindre d’être dévorées. Malheureusement, elles prennent plus de place en surface. Si vous ne disposez pas d’un grand espace ou si votre balcon est trop étroit, une simple étagère peut faire l’affaire ainsi que des porte-plantes sur pied, un petit escabeau ou des suspensions. De simples caisses à vin peuvent permettre de surélever les plantes.
Pour satisfaire l’appétit des lapins et leur offrir un peu d’animation, posez au sol des mini-prairies de graminées, d’avoine, de blé, de trèfle, de pissenlits et autres herbes faciles et peu coûteuses.
Organisez ensuite une rotation des cultures en fonction de vos besoins. Lorsqu’un plant a besoin d’être taillé, proposez-le aux lapins. Ils se chargeront de la corvée avec bonheur. Attention cependant : n’oubliez pas de surveiller car la taille peut rapidement se révéler excessive ! Reposez-le en hauteur lorsque l’objectif est atteint et remplacez-le par une mini-prairie.


Si vos lapins n’apprécient pas certaines plantes pourtant comestibles, utilisez-les comme barrière verte ! Disposez ces plantes devant celles que vous souhaitez protéger.

Enfin, observez bien le comportement de votre lapin, en particulier si vous disposez d’un balcon. La protection des plantes ne doit pas offrir au lapin la possibilité d’escalader la rembarde et de chuter. Les premières sorties doivent toujours se faire sous surveillance. Observez ce qui attire votre lapin, les endroits où il cherche à se faufiler, les supports sur lesquels il tente de grimper. En fonction de vos observations, modifiez la configuration jusqu’à trouver une installation qui protège les plantes sans mettre en danger le lapin.

Comment faire pousser de l’herbe pour mes lapins ?

Que vous possédiez un jardin, un balcon, un rebord de fenêtre ou juste un pot en intérieur, il est possible de faire pousser de l’herbe pour votre lapin. Bien évidemment les possibilités de nourrir vos lapins avec vos récoltes ne seront pas les mêmes.
Ce que nous appelons « herbe » est un ensemble de graminées : Ray-grass, fétuque rouge, fétuque ovine durette, fétuque élevée, pâturin des prés, fléole des prés, etc. C’est ce qui compose la plupart des pelouses.
Lorsque l’on souhaite enrichir la pelouse pour en faire une aire de pâturage pour les lapins de compagnie, il est possible d’y ajouter des légumineuses : trèfles, luzerne en particulier ainsi que des herbes sauvages de type plantain, pissenlit ou achillée millefeuille. Si vous voulez semer toute une pelouse, votre mélange de base devrait rapidement être naturellement agrémenté de « mauvaises herbes ».

Si vous n’avez que des pots et des jardinières, un mélange pour pelouse représentera une trop grande quantité. Heureusement, il existe des mélanges destinés aux petites surfaces :
- Graminées pour animaux familiers : graminée pour animaux familiers
- Prairie poules et lapins de la ferme de Sainte Marthe : prairie poules et lapin
- Semence prairie basse cour Barenbrug : semence prairie basse cour
- Pour nos amis Suisses : Graminées pour petits animaux Kiepenkerl :Graminées pour petits animaux.

Certains mélanges permettent tout de même de réaliser un joli carré de pelouse. D’autres sont vendus en petits sachets afin de semer en jardinières ou en pots. Certains contiennent des légumineuses mais, si ce n’est pas le cas, vous pouvez trouver en jardinerie des graines de trèfle. Elles sont généralement vendues en grande quantité mais se conservent des années, bien après la date indiquée sur le paquet !
Comme vous pouvez le voir ci-dessus, il est même possible de semer tout ceci dans une grande soucoupe avec un minimum de terre. En revanche, il faut absolument de la lumière et une vaporisation régulière si votre pot n’est pas à l’extérieur... Sinon, aucun entretien n’est nécessaire. C’est l’avantage de la culture des « mauvaises herbes » !

Vous n'êtes jamais parvenu à faire pousser quoi que ce soit ?

Si vous n'avez vraiment pas les pouces verts et que vous n'avez jamais réussi à faire pousser le moindre radis, pas d'inquiétude ! Avec le potager pour lapin, n'importe quel nul en jardinage devient le Dieu du potager. Votre semis de radis ne donne pas de radis ? Pas de panique, quelques chose poussera tout de même, qui ne ressemblera pas à grand chose mais fera plaisir à vos lapins. Il suffit de regarder Malou déguster mes radis râtés pour se dire que finalement ça aurait été bête que mes semis réussissent !"

Si malgré tout, vous ne parvenez même pas à faire pousser du plantain ou du pissenlit, il vous reste encore un espoir ! Si l'un de vos amis possède un jardin, rendez-lui visite avant la tonte de sa pelouse et proposez-lui de la désherber ! Arracher les plants de plantain et pissenlit sans briser les racines et replantez-les chez vous, en pleine terre ou en pot.

Vous pouvez rassembler dans un pot, toutes vos mauvaises herbes. D'année en année, d'autres herbes vagabondes viendront y trouver refuge.

Vous pouvez également vous spécialiser dans des plantes très rustiques. J'ai débuté une collection de plantains sur mon balcon : plantain lancéolé, plantain moyen ou grand, plantain rosulaire, plantain corne de cerf, plantain asiatique, etc. Tous sont comestibles et poussent très bien ! Vous pouvez trouver des plants en jardinerie, les prélever chez des amis ayant un jardin ou recolter des graines en été sur des plants sauvages. Vous pouvez même vous en faire livrer :

A l'époque de la taille, vos lapins seront vos meilleurs assistants. Vous coupez, ils dévorent....à condition qu'ils ne vous aient pas précédé au jardin pour une taille plus personnelle !

Plantes faciles à cultiver en pleine terre comme en pot:

Vous trouverez dans la rubrique "jardinage pour lapins" du blog, des astuces et conseils mais aussi des exemples de réussites et d'échecs qui pourront vous aider à faire des choix de semis et plantation : Le Blog du lapin urbain